L’importance de soins adéquats pour votre zone intime n’est pas à sous-estimer. Pourtant, des études montrent que nous en savons encore trop peu sur le vagin et le fonctionnement du microbiote vaginal. À cause de ce manque de connaissance, le sujet reste tabou et gênant, sans aucune justification valable. Cette région essentielle de l’anatomie féminine ne devrait plus avoir de secrets pour personne.

 

Qu’est-ce qu’une bonne hygiène intime ?

Le fonctionnement du vagin et de la vulve restent trop peu connus, il existe de multiples malentendus sur la meilleure façon de prendre soin de votre zone intime. Sachez qu’un vagin en bonne santé est autonettoyant. Les leucorrhées ou « pertes blanches » sont parfaitement normales. Leur couleur et leur odeur peuvent parfois varier légèrement en
fonction du moment de votre cycle.

Le vagin a une odeur douce, qui est différente chez chaque femme. Il n’est pas du tout conseillé de le rincer abondamment à l’eau, d’utiliser du déodorant intime ou de faire des douches vaginales au moyen de produits spéciaux. Ces pratiques peuvent s’avérer nocives pour votre flore vaginale. Le résultat ? Davantage de problèmes, d’irritations et d’infections. Ne vous acharnez donc pas sur votre vagin et évitez de le nettoyer de l’intérieur. Les gants de toilette sont également à proscrire, car les bactéries s’y accumulent facilement.

Pour la vulve (la zone externe donc), vous pouvez utiliser un produit approprié au nettoyage quotidien. Des études ont montré que pas moins de 54 % des femmes utilisent un gel douche classique pour nettoyer leur zone intime*. Néanmoins, le problème des gels douche et savons ordinaires est que leur pH (acidité) n’est pas adapté au pH du vagin. C’est un peu comme pour vous laver les cheveux : vous utilisez aussi un savon spécifique, le shampoing.
Votre zone intime a besoin d’un produit doux, qui ne perturbe pas son acidité élevée.

Vous trouverez des produits spécialement adaptés en pharmacie ou parapharmacie. Les marques que vous trouvez uniquement dans les drogueries et/ ou les supermarchés sont souvent trop agressives pour le nettoyage quotidien et contiennent des ingrédients nocifs pour votre flore vaginale.

 

Que faire en cas d’infection fongique ou d’autres désagréments ?

Les infections fongiques au niveau du vagin sont tout sauf une partie de plaisir. Elles occasionnent des démangeaisons, une sensation de brûlure et des pertes blanches anormales. Beaucoup de femmes n’osent pas en parler ouvertement, ce qui peut donner l’impression que ces problèmes intimes sont peu fréquents. Que du contraire : les études montrent que 3 femmes sur 4 souffriront d’une infection vaginale au moins une fois au cours de leur vie**.

 

Voici comment favoriser une santé optimale de la vulve et du vagin

  • Portez des sous-vêtements en coton : les matières synthétiques ne laissent pas bien respirer le vagin, ce qui augmente le risque de développement d’une mycose. Par nature, la zone intime produit beaucoup de sébum et les sous-vêtements retiennent l’humidité, ce qui peut provoquer frottements et irritations.
  • La nuit, dormez sans sous-vêtements et évitez les pantalons trop serrés.
  • Qu’en est-il de l’épilation ? L’épilation à la cire peut causer des poils incarnés. Quant au rasoir, il est susceptible d’occasionner de petites blessures qui peuvent s’infecter. Utilisez toujours un rasoir propre et aiguisé et rasez-vous sous la douche. Autre solution : l’épilation au laser, qui ne présente pas ces inconvénients. Cette épilation est définitive.
  • Entretenez les muscles du plancher pelvien, par exemple en vous retenant pendant quelques secondes lorsque vous urinez. Des muscles plus toniques au niveau du plancher pelvien préviennent l’incontinence et procurent parfois des orgasmes plus intenses.
  • Rendez-vous régulièrement chez votre médecin traitant ou votre gynécologue pour effectuer un frottis. À partir de 30 ans, il est recommandé de le faire tous les trois ans. Il se peut aussi que votre médecin ou gynécologue souhaite vous voir chaque année. Vous remarquez un changement notable de la couleur ou de l’odeur de vos sécrétions vaginales ? Consultez votre médecin, sans éprouver de gêne. Ces symptômes incommodants ne sont pas exceptionnels. Avec un diagnostic correct et un traitement adéquat, vous en serez sans doute vite débarrassés.

 

Des soins adaptés, aussi pendant la ménopause

Une fois ménopausée, la femme n’ovule plus. Les menstruations s’arrêtent et la production
d’œstrogènes diminue considérablement. Ces modifications peuvent provoquer des bouffées de chaleur, des insomnies, des cystites ou encore une prise de poids, mais aussi une sécheresse vaginale et un risqué accru d’infections.

La peau du vagin et de la vulve change et devient plus fine. Des soins adaptés à l’aide d’agents hydratants peuvent aider à réduire l’inconfort.

 

Liste de contrôle pour les produits d’hygiène intime

  • Le produit est conseillé ou prescrit par votre gynécologue ou médecin
  • Le produit est en vente dans les pharmacies et/ou parapharmacies
  • Il est adapté au pH de votre zone intime
  • Il ne contient pas de savon
  • Il contient des ingrédients hydratants et de soin d’origine naturelle
  • A été testé sous contrôle médical

 

 

Sources : 

* ‘Listen’ pour Biocodex, U & A Hygiène intime, 1000 femmes, octobre 2020

** https://www.gezondheidsnet.nl/vaginale-klachten/voorkom-een-vaginale-schimmelinfectie

https://www.gezondheidsnet.nl/vaginale-klachten/voorkom-een-vaginale-schimmelinfectie

https://www.hln.be/seks-en-relaties/vrouwen-komen-nog-altijd-minder-vaak-klaar-dan-mannen-tips-van-experts-om-de-orgasmekloof-te-overbruggen~a0c90221/

Marktonderzoek Listen voor Biocodex, U & A Intieme hygiëne, 1000 vrouwen, oktober 2020

 

 

Conseils associés

Voici ce que vous devez savoir sur le microbiome vaginal

Parce que nous en savons trop peu à son sujet, de ce fantastique écosystème qui réside dans votre vagin. Une flore qui fonctionne parfaitement, avec différentes espèces bactériennes qui sont toutes en accord les unes avec les autres. Il joue un rôle crucial pour notre santé et peut-être aussi dans la fertilité et les grossesses […]

Les bons gestes

Quels gestes utiliser pour ..

Choisir son produit

1 femme sur 5 s’en plaint ..

Toilette et soin de votre bébé

Comment donner le bain de bébé ?