Pendant la grossesse, votre corps vit de grands changements à de nombreux niveaux. Que devez-vous vraiment prendre en compte ?

  1. Sautes d’humeur et nausées

Vous vous surprendrez à pleurer dans le canapé ou être prise de fou rire, les sautes d’humeur sont normales pendant la grossesse et sont causées par la présence plus importante d’oestrogènes. Ils provoquent également d’autres troubles, tels que des nausées, des seins douloureux et de la fatigue.

 

  1. Accélération du rythme cardiaque et essoufflement

Pendant la grossesse, une production importante de globules rouges se manifeste et circule dans votre corps; c’est environ un litre de sang en plus qui oblige votre cœur à pomper davantage. On observe d’ailleurs des essoufflements après un effort, comme monter des escaliers par exemple.

 

Dormez et allongez-vous de préférence sur le côté et non sur le dos. Durant les derniers mois, si vous êtes allongée sur le dos, votre utérus peut comprimer la veine cave inférieure (située dans l’abdomen), ce qui rend le passage du sang plus difficile. Votre tension artérielle baisse et vous pourriez alors ressentir des palpitations et/ou un essoufflement.

 

  1. Une taille de chaussure plus grande ?

Il est possible que vous ne puissiez plus porter vos chaussures habituelles après votre grossesse. En raison de la prise de poids et de la plus grande souplesse de vos articulations, la hauteur de la voûte plantaire peut éventuellement diminuer. Par conséquent, vous serez plus « à plat » sur vos pieds et ceux-ci pourraient devenir plus longs et/ou plus larges.

 

  1. Un meilleur sens de l’odorat

Votre odorat s’aiguise pendant la grossesse, surtout au cours du premier trimestre. Ces odeurs accentuées peuvent vous donner la nausée. Ce phénomène est également causé par les oestrogènes.

 

  1. Problèmes de mémoire

De nombreuses femmes enceintes constatent que leur mémoire leur fait défaut ! Mettre ses clés dans les endroits les plus bizarres ou oublier ce qu’on allait faire en allant à la cuisine… Il n’y a pas encore suffisamment de preuves scientifiques, mais certains éléments indiquent que cette perte de mémoire temporaire est causée par la progestérone. Cette hormone intervient entre autres dans la croissance de votre utérus. Un de ses effets secondaires est qu’elle affecte votre mémoire.

 

  1. Des articulations plus souples

Vos articulations deviennent plus souples. Vous le ressentez surtout au niveau du bassin, par des douleurs dites ligamentaires. La relaxine « provoque » cette souplesse afin que votre corps se prépare à l’accouchement.

 

  1. Un métabolisme plus rapide

Le métabolisme est le processus qui consiste à fournir les nutriments nécessaires à votre corps et éliminer les déchets pour produire votre énergie. Il augmente considérablement au cours des deuxième et troisième trimestres de votre grossesse. Si vous allaitez, vos besoins énergétiques sont même augmentés de 33 %.